Comment créer une holding ?

À l’heure actuelle, les entreprises s’intéressent de plus en plus à la création d’une holding. La raison vient certainement des innombrables avantages pratiques et fiscaux qu’un tel outil génère dans les différentes structures. Au fait, quelles images renvoie l’idée de « créer une holding » ? Dans quels contextes elle est avantageuse pour une entreprise ? Comment faire pour la créer intelligemment ?

Créer une holding, qu’est-ce que c’est ?

Le fait qu’il s’agisse d’un terme anglais rend d’ores et déjà sa compréhension difficile pour certaines personnes. En vérité, il désigne l’idée de créer un groupe d’au moins deux sociétés. Dans ce sens, la mère à qui l’on attribue généralement le nom de « holding » détient tous les titres. Pour leur part, les restes sont tous considérés comme étant des « filles » ou tout simplement des « filiales ». Sur le plan fiscal, le montage juridique de cette stratégie offre plusieurs avantages à la boîte qui l’utilise ce qui explique d’ailleurs l’engouement des entreprises d’envergure pour une telle stratégie. En effet, la création d’une holding est avantageuse aussi bien pour l’entreprise mère que pour les filiales.

Quels sont les principaux intérêts de créer une holding ?

L’avantage principal de cette solution réside notamment dans l’intégration fiscale. À vrai dire, la création d’une holding est un moyen par excellence qui permet de compenser ses bénéfices et ses pertes avec ceux des filiales. Pour cela, il faut que la mère détienne au moins 95 % des titres de chaque filiale. C’est justement ce qu’on appelle « intégration fiscale ». À ce titre, l’entreprise mère sera en mesure de réduire le bénéfice imposable de sa filiale dans l’espoir d’alléger par la suite ses charges fiscales.

Comment se lancer dans la création d’un holding ?

Le fait ou plus précisément l’idée de concevoir une holding est un projet conséquent. On ne peut pas s’y lancer sur un simple coup de tête pour la simple et bonne raison que l’avenir de l’entreprise mère et celui de ses filiales sont en jeu. Il convient alors de noter qu’il existe généralement 3 façons de créer un tel outil. Premièrement, il est possible de créer une holding normale, qui consiste à mettre sur pied une société nouvelle. Deuxièmement, il y a la création d’une holding par le bas. Elle vise alors à apporter ses activités à une société nouvelle. La troisième façon de donner naissance à une holding consiste à miser sur une holding par le haut. Cette dernière solution renvoi à l’idée d’apporter les parts des associés afin de constituer un capital social.

Pourquoi faire appel à une société fiduciaire ?
Démembrement de propriété : un acte juridique pour réduire les coûts fiscaux