Comment parler à son banquier pour obtenir un financement ?

Vous voulez lancer un projet d’entreprise ou une Start-up, mais vous n’avez pas les moyens ou bien vous en avez, mais pas assez ? Emprunter de l’argent à la banque s’avère être la meilleure façon pour y parvenir. Découvrez comment faire pour communiquer vos désirs d’emprunt à la banque et réussir à obtenir le financement que vous souhaitez pour votre entreprise.

Instaurer une relation de confiance avec votre banquier

D’abord, ayez en tête que le banquier n’est pas votre ennemi, mais votre ami et que vous devez l’aider tout comme lui veut vous aider. Dès votre contact avec lui, présentez-vous muni de votre projet avec un plan sur papier et tous les documents complémentaires qu’il peut attendre que vous pour obtenir un financement d’entreprise. Ainsi, il sera soulagé de ne pas avoir à demander à chaque fois les documents nécessaires et vous donnerez l’impression de savoir ce que vous faites. Votre dossier sera alors considéré comme étant plus ou moins « facile », et plus c’est facile plus c’est rapide. Ce qui arrange votre banquier, car il touchera plus de commissions. Généralement, ces documents se résument à des documents qui justifient vos revenus avec un taux d’endettement faible, la possession d’une assurance ou d’un bien (à hypothéquer si nécessaire), et votre situation personnelle (carte d’identité, justificative de situation familiale et de domicile).

Renforcer votre dossier pour l’examen

Selon le niveau de délégation de votre banquier, votre dossier passera ou non un examen auprès des hauts responsables de la banque. En effet, les banques préfèrent minimiser les risques et refusent donc de financer le projet s’il est trop hasardeux. Vous vous devez de renforcer votre dossier pour pouvoir rassurer votre banquier et obtenir directement un financement ou pour pouvoir passer l’examen de dossier avec succès. Vous pourriez ajouter les expériences, les formations en entrepreneuriat ou les réussites d’investissements passées s’il y en a et montrer les personnes ou les organisations qui vous soutiennent dans votre projet. Vous devez détailler précisément votre projet pour prouver sa pertinence et sa crédibilité. Pour cela, évoquez la stratégie, le marché envisagé et la qualité du produit, la clientèle ciblée, le niveau de la concurrence et les avantages par rapport à celle-ci : le business plan (Document officiel qui formalise par écrit les projections d’évolution de l’entreprise : méthodes, façons, délais, objectifs). L’image personnelle n’est pas à négliger, car elle favorise le dossier même si elle n’est pas admise directement parmi les critères requis pour l’emprunt.

Faire face à un refus de financement

Le refus signifie généralement que la banque considère votre projet comme étant trop risquée. Parlez-en à votre banquier et remettez votre projet en question. Cherchez la faille et entamez une nouvelle approche. Si possible, munissez-vous des avis d’un expert. Par ailleurs, il est toujours possible de faire appel à un nouvel examen de votre dossier.

Pourquoi faire appel à une société fiduciaire ?
Comment bien suivre ses retards de paiement ?